button

Bien préparer le biberon de bébé

Quel biberon choisir ? Quelle est l’eau la plus adaptée ? À quelle température la chauffer ? Pas toujours facile de préparer les premiers biberons de bébé. Pas de panique, nous vous guidons dans les différentes étapes pour être efficace quand bébé réclame à manger !

 

Quel(s) lait(s) choisir ?

Le lait maternel est l’aliment le plus adapté aux besoins nutritionnels des nourrissons. Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas allaiter, les laits infantiles permettent néanmoins de couvrir tous les besoins nutritionnels du bébé tout en garantissant sa sécurité.

Les formules infantiles doivent répondre à une réglementation stricte fixée par un Règlement européen qui encadre leur composition.

Pour sélectionner le lait le plus adapté à son bébé, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • son âge, qui permettra de choisir entre les préparations pour nourrissons, celles de suite et les laits de croissance ;
  • ses éventuels besoins spécifiques : allergies, régurgitations, constipations, diarrhées…

Pour en savoir plus, consultez notre article « Bien choisir le lait infantile pour son bébé ».

 

Quels biberons et tétines utiliser ?

Tout dépend de l’âge et de l’appétit de bébé, mais aussi du lait et du contenu du biberon.

Les biberons

Il en existe de différents types :

  • en verre, le biberon résiste aux températures hautes et reste stable dans le temps ;
  • en plastique : il est maniable, ergonomique, léger et facile à tenir en main. Tous sont désormais sans Bisphénol A et donc sans danger pour bébé.

Il existe aussi différentes contenances, adaptées à l’âge de l’enfant : plus il grandira, plus il boira des quantités importantes.

ASTUCE PRATIQUE  Optez pour un biberon à col large qui facilite la préparation et le nettoyage.

ASTUCE PRATIQUE  Pour préparer un biberon de 240 mL, prenez un biberon de 330 mL pour un mélange optimal !

Les tétines

Il existe différentes formes et textures. Comme chaque bébé a son rythme de tétée, il faut donc adapter la tétine en fonction de son âge, de sa force de succion et du contenu du biberon.

Pour contrôler que la tétine convient à bébé, observez son comportement pendant le repas ! S’il s’essouffle, se fatigue, ou qu’il est grognon, alors augmentez le débit de sa tétine. Si au contraire il déglutit trop rapidement, présente beaucoup de coliques ou de reflux après chaque biberon, diminuez le débit de la tétine.

Pour savoir si le débit est adapté au contenu : renverser le biberon, le liquide doit couler à un débit d’une goutte par seconde sans pression.

Autre point à vérifier : le respect de la norme européenne EN 1400. Il est préférable de choisir une tétine de la même marque que le biberon et d’acheter plusieurs vitesses de tétine pour s’adapter aisément à l’évolution de bébé et au contenu de son biberon. Enfin, vérifier la bonne tenue des tétines surtout à l’arrivée des premières dents.

ATTENTION  Changez la tétine dès la moindre trace d’usure. De manière générale, il est conseillé de remplacer la tétine au bout de 4 à 8 semaines, en fonction de sa fréquence d’utilisation.

À NOTER  En cas d’utilisation d’une formule épaissie ou d’ajout de céréales ou de purée, préférez une tétine ‘spécial liquide épais’.

 

Quelle eau utiliser pour la préparation des biberons ?

Vous pouvez utiliser :

  • de l’eau du robinet, à condition qu’elle soit bouillie (100°), puis refroidie entre 30 et 40°C ;
  • de l’eau de source : elle doit être faiblement minéralisée, non gazeuse et être porteuse de la mention « convient pour la préparation des aliments des nourrissons ».

ATTENTION  Toute bouteille d’eau entamée doit être consommée dans les 24h et conservée au réfrigérateur.

 

Comment reconstituer le lait du biberon ?

Les précautions à prendre :

  • ne préparer qu’un seul biberon à la fois, et le donner à votre bébé immédiatement après sa préparation ;
  • refermer soigneusement la boîte de lait après utilisation et jeter le reste d’un biberon non terminé (un biberon ne se conserve pas, même au réfrigérateur) ;
  • après ouverture, conserver la poudre de lait au maximum 4 semaines dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière.

LE SAVIEZ-VOUS ?  L’eau tiède facilite la préparation du biberon en permettant une meilleure dissolution de la poudre (et donc moins de grumeaux !). Elle permet aussi une meilleure digestibilité du lait. En chauffant le biberon, on s’approche de la température du lait maternel, proche de 37°C. Évitez le four à micro-ondes qui ne chauffe pas de manière homogène et qui présente des risques de brûlures pour le bébé.

À NOTER  Pour respecter les doses adaptées aux besoins de son bébé, il faut utiliser la dosette fournie avec la boîte de lait car chaque marque et chaque produit a sa propre densité de poudre. Pensez à bien araser la dosette sans toutefois tasser la poudre.

Malgré tout le soin que vous prenez pour préparer correctement un biberon, il se peut que certains grumeaux se forment et résistent ! C’est normal, le lait infantile est un mélange complexe qui répond à une réglementation très stricte. En fait, il ne contient pas d’additifs qui pourraient empêcher leur formation.

Découvrez tous nos conseils sur l’alimentation et la nutrition de bébé sur le webzine Hi Families en cliquant ici.


X

Avis important : l’allaitement maternel est la meilleure alimentation de l’enfant. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l’allaitement au sein. L’allaitement mixte peut gêner l’allaitement au sein et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d’utilisation d’une préparation infantile, il est important de respecter les indications de préparation et d’utilisation. Une mauvaise préparation pourrait présenter un risque pour la santé de l’enfant.

En plus du lait, l’eau est la seule boisson indispensable. Apprenez à votre enfant à ne pas grignoter entre les repas. Bouger, jouer est indispensable au développement de votre enfant. www.mangerbouger.fr