button

Date de dernière mise à jour, le 03/12/2020.

1

Je me lave les mains. Je stérilise le biberon et ses accessoires 10 mn dans l’eau bouillante, ou à l’aide d’un appareil approprié.

2

Je verse la bonne quantité d’eau (inférieure à 40°C) dans le biberon (eau adaptée aux nourrissons ou eau potable préalablement bouillie 10 minutes).

3

Je verse la quantité précise de poudre à l’aide de la mesurette arasée sur le rebord de la boîte selon les suggestions de dosage.

4

Je fais rouler le biberon fermé pendant une dizaine de secondes entre mes mains, puis je l’agite de bas en haut jusqu’à complète dissolution de la poudre.

5

Je vérifie la température du lait en versant quelques gouttes sur la face interne de mon poignet.

6

Je lave le biberon immédiatement après avoir nourri mon bébé.

Nos conseils d’utilisation
Pour la santé de votre bébé, il est important de respecter strictement les recommandations suivantes :
• Avant ouverture, entreposer dans un endroit frais et sec.
• Utilisez exclusivement la mesurette contenue dans cette boîte.
• Ne préparez qu’un seul biberon à la fois et donnez-le immédiatement à votre bébé après sa préparation.
• Jetez sans hésiter le reste d’un biberon non terminé.
• Refermez soigneusement la boîte à l’aide de son couvercle juste après utilisation.
• Après ouverture, conservez la boîte au maximum 4 semaines dans un endroit sec et frais, à l’abri de la lumière.

Le dosage et la fréquence des biberons sont proposés à titre indicatif. Un professionnel de santé pourra adapter le régime de votre bébé en fonction de ses besoins nutritionnels.
Reconstitution standard : 1 mesurette arasée (4,6 g) de poudre pour 30 ml d’eau.

Pour consulter la composition nutritionnelle de ce produit, veuillez cliquez ici.

Lait écrémé ; maltodextrines ; huiles végétales (palme, soja, coprah) ; lactosérum déminéralisé ; lactose ; galacto-oligosaccharides (GOS) (3,2%) (lait) ; minéraux (carbonate de calcium, phosphate dipotassique, chlorure de magnésium, chlorure de sodium, citrate de sodium, phosphate tricalcique, bisglycinate ferreux (0,03%), sulfate de zinc, sélénite de sodium, sulfate de cuivre, sulfate de manganèse, iodure de potassium) ; huile de poisson (protéines de lait) ; émulsifiant : lécithine de soja ; arôme vanille (lactose) ; bitartrate de choline ; vitamines (L-ascorbate de sodium, acétate de DL-alpha-tocophérol, acétate de rétinol, nicotinamide, cholécalciférol, D-pantothénate de calcium, phytoménadione, D-biotine, mononitrate de thiamine, chlorhydrate de pyridoxine, riboflavine, cyanocobalamine, acide folique, DL-alpha-tocophérol) ; fructo-oligosaccharides (FOS) (0,17 %) ; inositol ; L-tryptophane ; antioxydant : palmitate de L-ascorbyle.

Fabrication française Physiolac
Innovation et formulation Physiolac
Qualité et traçabilité Physiolac

X

Avis important : l’allaitement maternel est la meilleure alimentation de l’enfant. Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l’allaitement au sein. L’allaitement mixte peut gêner l’allaitement au sein et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d’utilisation d’une préparation infantile, il est important de respecter les indications de préparation et d’utilisation. Une mauvaise préparation pourrait présenter un risque pour la santé de l’enfant.

En plus du lait, l’eau est la seule boisson indispensable. Apprenez à votre enfant à ne pas grignoter entre les repas. Bouger, jouer est indispensable au développement de votre enfant. www.mangerbouger.fr